Nouveauté
Moderne Maharajah - Un prince indien des années 1930

Moderne Maharajah - Un prince indien des années 1930
Moderne Maharajah - Un prince indien des années 1930
49 €

Caractéristiques

Catalogue de l'exposition « Moderne maharajah. Un prince indien des années 1930 » présentée au musée des Arts décoratifs, à Paris, du 25 septembre 2019 au 12 janvier 2020.

Édition MAD
Ouvrage collectif publié sous la direction de Raphaèle Billé et Louise Curtis.
Textes de Stéphane-Jacques Addade, Raphaèle Billé, Julie Blum, Louise Curtis et Guigone Rolland.
Graphisme : Laurent Fétis

Catégories
Librairie, Editions du MAD, Expositions, Moderne Maharajah, un mécène des années 1930

Descriptif

Dans l'Europe de l'entre-deux-guerres, le jeune maharajah d'Indore Yeshwant Rao Holkar II (1908-1961) achève ses études au prestigieux Christ Church College d'Oxford. Conquis par la nouveauté, il décide de faire construire à Indore, en vue de son retour, une résidence privée alliant confort et esthétique moderniste. En 1929, il confie la conception et l'aménagement de ce palais à l'architecte allemand Eckhart Muthesius.

Les choix du jeune homme pour l'aménagement et la décoration de son palais sont guidés par Muthesius et par l'écrivain Henri-Pierre Roché, fin connaisseur des arts, qui le conseille et lui fait découvrir l'avant-garde artistique parisienne. Il organise notamment une entrevue décisive avec Jacques Doucet, grand mécène et collectionneur.
Le maharajah et son épouse sont portraiturés dans une veine moderniste par le peintre Bernard Boutet de Monvel, adepte du réalisme photographique, et par Man Ray qui insuffle une étrange poésie à ses sujets par le jeu
de l'ombre et de la lumière. Le couple royal acquiert des œuvres du sculpteur Constantin Brancusi, du graveur sur glace Étienne Cournault, du décorateur JacquesÉmile Ruhlmann, du duo de créateurs formé par Louis Sognot et Charlotte Alix, mais aussi de Marcel Breuer, René Herbst, Eileen Grey... Il commande des services de table à l'orfèvre Jean Puiforcat et au céramiste Jean Luce, de luxueux tapis aux motifs abstraits à Ivan Da Silva Bruhns, et se laisse séduire par les étonnants luminaires-sculptures de la maison Desny.
En s'appuyant sur des photographies d'archives, cet ouvrage raconte la genèse et la mise en œuvre d'un projet largement méconnu, qui mêle de façon singulière tradition locale et modernisme occidental et illustre particulièrement bien l'esprit qui anime la création européenne de l'entre-deux-guerres. D'autres photographies des lieux et du mobilier - aujourd'hui dispersé dans des collections du monde entier - révèlent l'atmosphère très colorée qui régnait au palais du maharajah.